Et pourquoi une buche à Noël ?

Publié le par Les Dimil Ficelles ...

Buche-de-noel-au-praline.jpgAu 12e siècle, il n’est pas encore question de réchauffement climatique, et les hivers sont rudes, d’autant que le chauffage central n’existe pas encore ...
Pour célébrer le solstice d’hiver, les chrétiens placent dans l’âtre de leur cheminée un morceau de bois qui puisse les réchauffer jusqu’à la Noël. À cette époque, une cheminée fait la taille d’une cuisine (c’est le Père Noël qui était content !) et la bûche utilisée est un tronc d’arbre qu’il faut porter à plusieurs.
C’est ainsi que l’on attend patiemment en famille la messe de minuit pour s’agglutiner ensuite dans une église… non chauffée.


Les poêles et les radiateurs ayant fait leur apparition depuis, il y a moins de place dans les cheminées, alors la bûche s’est retrouvée sur les tables. De taille plus modeste, on la décore pour qu’elle reste le centre d’attraction et elle devient enfin comestible sous la forme d’un gâteau roulé à base de crème au beurre et nappé au choix de vanille, praline, café, ou chocolat.


Et dire qu’aujourd’hui elle se consomme surtout… glâcée !

 

Très Bon Noël à Tous et à chacun.

 


Commenter cet article

Dorothée 27/12/2011 22:20

tres interessant !!! j'ai appris quelque chose !!!