La Bourgogne fête la Saint Vincent ... Tournante.

Publié le par Les Dimil Ficelles ...

Image 2-copie-2
Saint Vincent Tournante 2010 à Chassagne-Montrachet (30 & 31 janvier 2010)


Comme le veut la tradition de la confrérie des Chevaliers du Tastevin, un village de Bourgogne reçoit chaque année la Saint Vincent Tournante, en l’honneur de Saint Vincent, patron des vignerons.  Quarante ans après l’édition de 1970, Chassagne-Montrachet revêt à nouveau ses plus belles couleurs et  ouvre ses portes pour un week-end inoubliable autour de la tradition, des arômes et de la convivialité. Au programme : animations, restauration et dégustation de grands vins blancs et rouges issus de terroirs réputés dans le monde entier ... avec modération!
La confrérie des Chevaliers du Tastevin défend depuis plus de 70 ans et dans le monde entier un idéal bourguignon jamais éteint, celui de la générosité de l'accueil et de la qualté des vins : "jamais en vain, toujours en vin".

Douce matinée que nous avons passée ce samedi à déambuler dans les ruelles de Chassagne Montrachet, le cou bien protégé de peur qu'un flocon ne s'y glisse, les deux mains agrippées sur le verre déjà perdu autour du cou et les yeux qui scrutaient chaque coin de ce petit village pittoresque de Vignerons. Les arômes étaient cette année à l'honneur et Chassagne savamment décoré par les villageois bénévoles qui avaient confectionné toute l'année durant des fleurs en papier. Le village était divisé en cinq, les cinq familles d'arômes aux doux noms de Fleurs Blanches, Fruits Rouges, Agrumes, Sous-Bois et Pât
isserie-Confiserie, et à chacun sa décoration ... de quoi se laisser porter le nectar à la bouche.

Origines ou légendes
Un jour, Saint-Vincent s’arrêta au bord d’une vigne pour échanger quelques mots avec les vignerons. Pendant ce temps, son âne brouta des jeunes pousses de vigne. À la récolte suivante, le pied de vigne brouté fut bien plus productif que les autres. L’âne du saint avait inventé la taille de la vigne !

Voici l'une des nombreuses histoires que l'on raconte au sujet de Saint-Vincent pour expliquer qu'il est le saint patron des vignerons. Mais il y en a d'autres : la date de la Saint-Vincent correspond à une période climatique de transition entre l'hibernation de la vigne et le retour de la végétation. On peut aussi interpréter « Vincent » comme « Vin Sang », le sang de la vigne. Voilà pour la légende.

En Bourgogne, on célèbre la Saint-Vincent depuis des temps immémoriaux. C’était au départ le rassemblement des sociétés de secours mutuel, dont l'origine remonte au Moyen Âge. Ces sociétés subvenaient aux besoins de leurs membres les plus indigents. En 1934, se crée la Confrérie de Chevaliers du Taste-Vin, dont le but est de restaurer la solennité corporative d’antan. En 1938, c'est la première Saint-Vincent tournante. Pourquoi tournante ? Parce qu'elle se déroule chaque année dans un village différent de la Bourgogne, de l’Yonne, de la Saône-et-Loire ou de la Côte d’Or.

P1040543.JPG  P1040571.JPG  P1040573  P1040574.JPG  P1040616.JPG   P1040579.JPG   P1040627.JPG   P1040591.JPG

Il fallait tout de même que je vous fasse partager cette belle fête qui restera en mémoire longtemps ... enfin jusqu'à l'année prochaine !!
Et surtout ... "N'oubliez jamais de boire du Chassagne avec vos amis,vous leur donnerez du Bonheur et vous serez meilleur" Jacques Lameuloise (restaurant Lameloise à Chagny).

Commenter cet article