Par ici la Bonne Soupe !!! ...

Publié le par Les Dimil Ficelles ...

P1040869.JPG

A quoi penser et rêver le soir en rentrant à la maison avec ce froid qui vient de s'abattre sur nos terres. Une bonne soupe, une vraie bonne soupe, comme autrefois !!! A l'origine la soupe était faite d'une simple tranche de pain posée dans une assiette sur laquelle on versait un bouillon de légumes. Lorsque la tranche de pain est abandonnée, le mot a alors désigné le bouillon et ses légumes. Cependant, la tradition subsiste dans certaines régions comme dans le Poitou avec le mijet.
Le mijet est un mets rustique saisonnier de la province du Poitou. On lui donne le nom de soupine en Anjou, et de miettée en Beauce. Dans les Charentes, c'est le mijhot (uniquement avec du vin du pays charentais). Il se prépare à partir de pain sec, découpé en dés, d’autant plus petits que le pain est sec. On l’arrose ensuite d’un peu d’eau et de vin, on le sucre légèrement et on le met au frais. Dans les campagnes, on le mettait au puits quelques heures afin de le rafraîchir. Ne pas confondre avec la soupe que les hommes consomment additionnée de vin (on dit alors qu'ils font chabrot en français).
Mais on trouvera bon nombre de noms donnés "à la soupe", comme Potage, Bouillon, Brouet, Consommé, Garbure, Gaspacho andalou, Velouté ou encore Bisque, tous avec une petite particularité.

P1040872.JPGPour ma part, j'ai un beau souvenir de soupe, bien particulière que nous faisait ma Grand Mère une seule fois dans l'année pour une occasion bien particulière.
Nous avions devant nous, à table, une grande assiette bien creuse, avec dedans une belle tranche de pain de campagne un peu épaisse et grillée, et par dessus une grosse cuillerée d'oignons fondus légèrement caramélisés, et salés. On versait deux ou trois grosses louches de lait bien chaud, un délice avec le lait qui mouille le pain grillé mais encore souple. A manger rapidement pendant que le lait est encore chaud. Avec une belle assiette comme celle-ci, nous pouvions repartir en voiture, direction les cîmes enneigés des Alpes. Il va sans dire qu'il s'agissait bien évidement du lait de la Ferme, direct, bien crémeux avec sa peau ... Rien que d'y penser, j'en ai l'eau à la bouche !!
Un authentique souvenir d'enfance que Mamie nous servait lors de notre passage le soir avant de reprendre la route pour les pistes enneigées des stations de ski, en plein hiver et par grand froid.

Mmmm, la recette est d'actualité, je vous conseille de l'essayer pour les amateurs de lait chaud.

Publié dans Saveurs & Recettes

Commenter cet article